«C’était la première fois que je sortais en trois ans» : une jeune infirmière agressée à Paris ce week-end

la première fois
Faits Divers

Faits Divers

Cet article est un extrait publié dans le site non officiel dédié à l'ancien journaliste politique, écrivain, essayiste
et polémiste préféré des français, futur Président de la République française

«C’était la première fois que je sortais en trois ans» : une jeune infirmière agressée à Paris ce week-end

Provenance de l’article : Le Figaro

Légende photo : Le visage de Malvina après l’agression dans la nuit du 9 au 10 juillet 2021 Malvina

Alors que Malvina marchait sur le trottoir le week-end dernier rue du Faubourg Montmartre, dans le 9e arrondissement de la capitale, elle croise le chemin d’un homme d’une trentaine d’années. Ce dernier lui assène un coup au visage, et continue sa route.

Une soirée dans les rues parisiennes qui vire au cauchemar. Malvina, une infirmière de 25 ans, décide dans la soirée du vendredi 9 juillet d’aller à Paris faire la fête pour la réouverture des boîtes : «Je suis infirmière, ça doit faire trois ans que je ne suis pas sortie, je me suis donc dit pourquoi pas», confie la jeune fille au Figaro. Une fois arrivées sur place, après avoir tenté une boîte de nuit et un bar «bondés», Malvina et deux de ses copines décident de rentrer, aux alentours de deux heures du matin, et prennent la direction de leur voiture, garée non loin.

Les trois filles marchent alors rue du Faubourg Montmartre dans le 9e arrondissement. Alors que Malvina est sur son téléphone, elle relève la tête et voit «un monsieur arriver au loin, d’un pas décidé». «Il arrive à notre hauteur, et là j’entends un gros boum, et je sens une douleur aiguë sur mon visage. À ce moment-là, je m’allonge sur le sol», se souvient-elle. Elle ne le connaît pas, ne lui a pas parlé, il ne lui a rien volé, l’homme l’a simplement frappée «gratuitement». L’agresseur a ensuite continué «tranquillement sa route», «personne ne l’a arrêté», nous précise-t-elle.

Autour d’elle, quelques personnes s’activent et la mettent en position de sécurité. «D’autres sont là pour le spectacle», a-t-elle constaté sur le moment. Les pompiers sont appelés et arrivent en sept minutes environ. Au loin, elle entend des voix dire «elle devait être bourrée», sans pouvoir leur répondre. Malvina et les pompiers attendent ensuite que la police arrive. «Mais au bout de 45 minutes, ils ne sont jamais arrivés. Les pompiers m’ont dit qu’ils étaient débordés». Ils décident donc de se rendre à l’hôpital sans attendre plus longtemps.

Des dommages physiques et moraux conséquents
Une fois aux urgences Lariboisière, on signale à Malvina qu’elle doit patienter 3 heures avant une prise en charge. Elle demande alors au médecin si elle peut retourner dans l’Essonne pour se faire soigner, celui-ci lui donne son accord. Sa copine l’accompagne donc aux urgences ophtalmologiques de Villeneuve st Georges.

Après la consultation, ils lui détaillent ses lésions : «Un œdème à l’orbite droite, une hémorragie subconjonctivale à l’œil droit, une fracture du nez, une fracture du plancher d’orbite nécessitant une intervention chirurgicale, un œdème et une ecchymose à l’étage moyen de la face, et une diminution de la sensibilité de l’hémiface droite», peut-on lire dans le compte rendu du centre hospitalier. Après cela, Malvina a pu rentrer chez elle aux alentours de 7 heures du matin, accompagnée par une ambulance.

Le lendemain, …

Cliquez ici pour être redirigé sur la page internet de la source

Abonnez-vous à notre nouvelle page Facebook pour être informé de chaque nouvelle publication !

    • Vous venez de lire 50% de l’article


Pour lire la suite et aider le journal qui l’a publié, rendez-vous sur sa source en lien dans l’article

Information complémentaire : Aucune lettre, aucune faute d’orthographe, aucune tournure de phrase n’ont été modifiées mis à part quelques saut de lignes pour faciliter la lecture. L’article est publié à 50% tel qu’il l’a été sur le journal qui l’a émit, et à la même date, avec la même photo d’illustration. Aucun de ces articles présent sur ce site ne sont sélectionnés, choisis, proposé, ou approuvé par Eric Zemmour. Ils le sont par l’équipe du site, en fonction du thème abordé par la catégorie et de la presse écrite, et de l’actualité. Les articles présents sont lus mais leurs sources non vérifiées par ce site ou sa rédaction.

La responsabilité de ces derniers ne pourrait donc être engagée en cas d’information erronée. Merci de votre compréhension. Vous souhaitez proposer un article de presse ? Merci de votre aide ! Utilisez la partie contact du site et envoyez-nous le lien !

«C’était la première fois que je sortais en trois ans» : une jeune infirmière agressée à Paris ce week-end

Soutenir Eric Zemmour et ce site en faisant une donation

Inscrivez le montant en euros que vous souhaitez donner dans la case ci-dessous et cliquez sur le bouton ci-après pour faire apparaitre la fenêtre de donation. Ce paiement est unique et anonyme, Z-INFO apparaîtra sur votre relevé bancaire

Amount: $  

Aléatoires de l'année en cours

ACTUALITÉS - Migrants et Migrations

CULTURA ACADEMY, LE RÉSEAU SOCIAL DE LA CULTURE ET ANNUAIRE FRANÇAIS DU STREAMING DE DOCUMENTAIRES

DEPUIS 2016

1€ / Mois ou 10€ à l'année

Un mois offert pour tester le site avec le code :

ERIC2021

Zemmour recommande

Aléatoires de l'année précédente

ZEMMOUR & NAULLEAU

Souvenez-vous..

Poster des commentaires

Désolé, seul(e)s les Membres du site peuvent publier des commentaires. 

Laisser un commentaire

Information concernant les commentaires et vidéos publiées

Ce site a mis en place un système de commentaires anonymes, géré par l’Administrateur du site et des Zemmourien(e)s bénévoles. En aucun cas ce site ou quelque admin/bénévole qu’il soit ne saurait être tenu pour responsable, suite à la publication d’un commentaire malveillant. Aucune modération n’est faite si ce n’est le respect des CGU du site et quelques règles de publication. Cela autorise des débats de meilleures qualités sur un sujet évoqué, avec le moins d’abus possible, et permet d’identifier plus facilement une personne en cas de propos répréhensibles par la loi. Les limites de lettres par commentaire sont de 150 minimum, 1500 maximum.

Rappel : Ce site n’héberge aucune vidéo sur ses serveurs. Celles-ci proviennent de différents liens sélectionnés pour leur qualité, provenant des chaines des ayant-droit elles-mêmes, et de différentes plateformes d’hébergement publiques et gratuites à travers le monde (Youtube, Dailymotion, Viméo, Rutube, Google Drive, Dropbox, etc..). Ces liens vidéo sont, quand la source n’est pas officielle, uniquement reliés à notre lecteur de vidéo au design adapté aux couleurs du site. Si vous constatez que la vidéo de cette page est supprimée, ou que vous avez un nouveau lien de remplacement à proposer, ou de meilleure qualité, cliquez une fois seulement sur le bouton « Envoyer une alerte ». Merci de votre compréhension, et de votre aide.