Enquête sur les nouveaux caïds de Marseille

caïds de Marseille
Faits Divers

Faits Divers

Cet article est un extrait publié dans le site non officiel dédié à l'ancien journaliste politique, écrivain, essayiste
et polémiste préféré des français, futur Président de la République française

Enquête sur les nouveaux caïds de Marseille

Provenance de l’article : Paris Match

Légende photo : Vue sur Marseille depuis la cité de la Castellane, à quelques kilomètres du port. En médaillon : « La Baleine » et «Souris », leurs surnoms. À g., Hakim Berrebouh, 40 ans, incarcéré à Dubaï. La France demande son extradition. À dr., Kamel Meziani, 37 ans, détenu en France et soupçonné d’être un des « patrons » du bâtiment A, aux Oliviers. Frédéric Lafargue / Paris Match, DR

De notre envoyée spéciale à Marseille Émilie Blachere

La Castellane est surnommée la « cité interdite ». Ce quartier de 1 250 « habitations à loyer modéré » est devenu l’une des zones les plus violentes de France. Nous avons enquêté pendant un mois pour vous raconter comment, avec son Vieux-Port mais surtout sept de ses quelque 150 cités, Marseille tient désormais le rôle principal dans une guerre qui mine la République.

Karim, commerçant, la quarantaine, ne s’avise jamais de décliner en public l’identité des vrais parrains marseillais. Karim est paranoïaque. Pour lui, c’est l’autre nom de la prudence. « Les murs entendent tout », chuchote-t-il en avalant son kebab dans l’arrière-boutique d’un snack, à cent pas de la Busserine. « Marseille, reprend-il, est un village où tout le monde se connaît. Celui qui dit l’inverse ment. Soit il est impliqué dans le trafic, soit il ne veut pas mourir… »

Lire aussi:”Maghreb Connection” : Dans les coulisses du grand banditisme

Selon nos informations, huit clans insatiables se disputent le marché de la drogue dans la cité phocéenne. Une poignée d’hommes s’en partagent le pactole, colossal. Un « Game of Thrones » du deal où des rivalités anciennes opposent le clan de certains membres des familles Tir et Berrebouh, chefs de la cité des Flamants, aux patrons du quartier voisin, Font-Vert, fief de la bande de feu Mehdi Remadnia.

Lire aussi:Vendetta chez les minots

À deux kilomètres, aux Lauriers, dans le XIIIe arrondissement, un autre front, un autre royaume. Depuis sa cellule, en prison, le patriarche comorien Djoussouf Ahamada, surnommé « Sénateur », veillerait sur son « clan des Blacks », férocement engagé dans une conquête de territoires qui le confronte aux frères M., alias « les Gitans », soupçonnés de gérer les secteurs Marignane-Gignac, et à la clique de Kamel Meziani, dit « Souris », commandant présumé des Oliviers A. Enfin, plus loin, sur la route de l’Estaque, les frères Laribi – « Labi », fraîchement libéré, et son cadet « Tic » –, supposés régner sur Bassens, sont aussi puissants et dangereux que les Kabyles « Nono » et « Mimo », parrains redoutés de la Castellane. La carte qui se dessine, effrayante, maille tout le terrain.

La ville de 900 000 habitants compte environ 150 cités et autant de points de vente de drogue. On les appelle les « magasins ». De shit, d’herbe, de cocaïne, d’héroïne, d’ecstasy… « Aucun plan “stups” n’est autonome, dit une source policière. Tous dépendent d’une filière solide, structurée. Dès qu’un “magasin” grossit, les réseaux forcent un partenariat. Interdiction de refuser, sous peine de mort… » L’omerta écrase les cités. Dans les quartiers nord, des corps truffés de balles et brûlés s’entassent pendant que l’argent s’amasse. Le deal brasse jusqu’à 100 000 euros de chiffre d’affaires et 2 000 clients par jour et par « magasin ».

La Castellane (XVe), les Oliviers A (XIIIe) et la Paternelle (XIVe) battent tous les records, talonnées par Bassens (XVe) et Campagne-Lévêque (XVe).

Cliquez ici pour être redirigé sur la page internet de la source

Abonnez-vous à notre nouvelle page Facebook pour être informé de chaque nouvelle publication !

    • Vous venez de lire 50% de l’article


Pour lire la suite et aider le journal qui l’a publié, rendez-vous sur sa source en lien dans l’article

Information complémentaire : Aucune lettre, aucune faute d’orthographe, aucune tournure de phrase n’ont été modifiées mis à part quelques saut de lignes pour faciliter la lecture. L’article est publié à 50% tel qu’il l’a été sur le journal qui l’a émit, et à la même date, avec la même photo d’illustration. Aucun de ces articles présent sur ce site ne sont sélectionnés, choisis, proposé, ou approuvé par Eric Zemmour. Ils le sont par l’équipe du site, en fonction du thème abordé par la catégorie et de la presse écrite, et de l’actualité. Les articles présents sont lus mais leurs sources non vérifiées par ce site ou sa rédaction.

La responsabilité de ces derniers ne pourrait donc être engagée en cas d’information erronée. Merci de votre compréhension. Vous souhaitez proposer un article de presse ? Merci de votre aide ! Utilisez la partie contact du site et envoyez-nous le lien !

Enquête sur les nouveaux caïds de Marseille

Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Partager sur pinterest
Partager sur odnoklassniki
Partager sur telegram
Partager sur vk
Partager sur reddit

Soutenir Eric Zemmour et ce site en faisant une donation

Inscrivez le montant en euros que vous souhaitez donner dans la case ci-dessous et cliquez sur le bouton ci-après pour faire apparaitre la fenêtre de donation. Ce paiement est unique et anonyme, Z-INFO apparaîtra sur votre relevé bancaire

Amount: $  

Aléatoires des trois derniers mois

ACTUALITÉS - Migrants et Migrations

CULTURA ACADEMY, LE RÉSEAU SOCIAL DE LA CULTURE ET ANNUAIRE FRANÇAIS DU STREAMING DE DOCUMENTAIRES

DEPUIS 2016

1€ / Mois ou 10€ à l'année

Un mois offert pour tester le site avec le code :

ERIC2021

Zemmour recommande

Aléatoires de l'année précédente

ZEMMOUR & NAULLEAU

Souvenez-vous..

AUTRES ACTUALITÉS - Faits Divers

Aléatoires des trois derniers mois

Poster des commentaires

Désolé, seul(e)s les Membres du site peuvent publier des commentaires. 

Laisser un commentaire

Information concernant les commentaires et vidéos publiées

Ce site a mis en place un système de commentaires anonymes, géré par l’Administrateur du site et des Zemmourien(e)s bénévoles. En aucun cas ce site ou quelque admin/bénévole qu’il soit ne saurait être tenu pour responsable, suite à la publication d’un commentaire malveillant. Aucune modération n’est faite si ce n’est le respect des CGU du site et quelques règles de publication. Cela autorise des débats de meilleures qualités sur un sujet évoqué, avec le moins d’abus possible, et permet d’identifier plus facilement une personne en cas de propos répréhensibles par la loi. Les limites de lettres par commentaire sont de 150 minimum, 1500 maximum.

Rappel : Ce site n’héberge aucune vidéo sur ses serveurs. Celles-ci proviennent de différents liens sélectionnés pour leur qualité, provenant des chaines des ayant-droit elles-mêmes, et de différentes plateformes d’hébergement publiques et gratuites à travers le monde (Youtube, Dailymotion, Viméo, Rutube, Google Drive, Dropbox, etc..). Ces liens vidéo sont, quand la source n’est pas officielle, uniquement reliés à notre lecteur de vidéo au design adapté aux couleurs du site. Si vous constatez que la vidéo de cette page est supprimée, ou que vous avez un nouveau lien de remplacement à proposer, ou de meilleure qualité, cliquez une fois seulement sur le bouton « Envoyer une alerte ». Merci de votre compréhension, et de votre aide.